lundi 21 mars 2016

L'indignité du 19 Mars

Pour la première fois dans l'histoire de la cinquième République, le President commémorera la fin de la guerre d'Algerie le 19 Mars.
Le 19 Mars ? C'est la date du cessez le feu entériné par les accords d'Evian, c'est aussi la date de festivités nationales en Algérie. Ce n'est en aucun cas la fin de la guerre, des milliers de victimes civiles et militaires ayant été recensées après cette date.
Après un vrai travail de fond mené à l'initiative du president Jacques Chirac par des historiens et les associations d'anciens combattants, une date consensuelle, le 5 décembre, avait été arrêtée.
Il a fallu que la gauche provocatrice et iconoclaste revienne sur cet accord unanime et fasse voter une loi retenant la date du 19 Mars : une indignité supplémentaire au passif d'un gouvernement qui ne respecte ni les anciens combattants, ni les français, ni la France.
Une faute supplémentaire d'un gouvernement qui n'a de cesse ni de répit que de semer la division alors que la France a tant besoin d'unité !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire