vendredi 22 janvier 2016

Accueil de réfugiés à Avranches : des réserves sur le projet de la ville

Hier soir, réunion du conseil municipal d'Avranches en séance plénière, c'est à dire non ouverte au public et à la presse.

Un seul sujet à l'ordre du jour:la création d'un centre d'accueil des demandeurs d'asile a AVRANCHES.


Avec Rozenn Leroy, Alain Morazin et Marcel Siri, j'ai fait part de mes réserves sur ce projet de la ville.

Réserves sur le fond d'abord car, si on ne peut nier la tradition de la France d'être une terre d'asile, prévoir l'accueil de 90 personnes réparties sur 21 appartements, apparaît excessif et disproportionné pour notre ville et je crains que toutes les conséquences de cette décision n'aient pas été vraiment mesurées.


Réserves sur la forme ensuite car ce projet a été conçu dans le plus grand secret entre la municipalité et l'association "France Terre d'Asile" depuis plusieurs mois.


Le conseil municipal n'en a jamais été informé, ni bien sur, les habitants d'Avranches, ce qui est pour le moins paradoxal et étrange de la part d'une municipalité qui se gargarise de la démocratie participative.


Certes, une réunion publique est prévue mais elle aura lieu après que la décision ait été prise !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire