vendredi 18 septembre 2015

Politique culturelle : « Les déclarations du Gouvernement ne résistent pas à la baisse des crédits »

Je suis intervenu cette semaine à l'Assemblée nationale lors de la discussion du projet de loi « Création et patrimoine ».

Un projet de loi qu’on attendait depuis longtemps mais qui ne me satisfait pas : je crains que la déception soit à la mesure de l’attente. Il ne suffit pas d’affirmer des principes généraux et généreux pour faire une politique culturelle.

Les déclarations de principe, surtout, ne résistent pas à l'examen des comptes de l'État : comment peut-on affirmer une politique culturelle alors que les crédits consacrés à la culture sont en baisse régulière depuis trois ans : - 166 millions d’euros depuis 2012 !

Il faut aussi souligner le paradoxe de ce projet de loi qui, dans sa partie relative à la protection du patrimoine, protection nécessaire bien évidemment, affirme le rôle des collectivités territoriales alors que leurs dotations ne cessent de baisser.

Sur ce point précis, je vais défendre plusieurs amendements visant à une association plus importante des collectivités territoriales, notamment sur la définition de la zone tampon et sur le plan de gestion du bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire