mardi 17 février 2015

Loi Macron : le recours à l'article 49-3 est un aveu d’échec pour le gouvernement et sa majorité

Avec Philippe GOSSELIN, je dénonce l’attitude du gouvernement sur le vote de la loi Macron.

Après être resté sourd aux avertissements de l’opposition, après avoir refusé tous ses amendements sur un texte « fourre-tout » grossi de 100 à 300 articles en quelques semaines, le Premier ministre vient de décider de recourir à l’article 49-3 de la Constitution afin d’éviter le vote légitime de l’Assemblée Nationale.

Cette situation est un véritable aveu d’échec pour le gouvernement et sa majorité, incapables de gouverner et de réformer le pays.

La loi Macron est ainsi livrée à son triste sort, celui d’un texte sans consistance et réduit à une opération de communication manquée.

Au-delà, c’est l’échec de la politique économique et sociale du gouvernement qui est sanctionnée et qui fait l’objet de la motion de censure déposée par l’opposition parlementaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire