mardi 20 janvier 2015

Une aide financière pour les hôpitaux psychiatriques bas-normands

La ministre de la santé, Marisol Touraine, vient de m'indiquer qu'elle accepte de corriger le gel de la dotation annuelle de fonctionnement des établissements psychiatriques bas-normands, en leur accordant une enveloppe supplémentaire de 585.000 € pour l'exercice en cours.

Le Centre hospitalier l'Estran, à Pontorson, qui prend en charge plus de 7.000 patients chaque année, était directement menacé par cette diminution de ressources envisagée par le ministère.

Une situation mal comprise, tant par les équipes de gestion et de santé que par les patients et leurs familles. L'Estran a en effet opéré de nombreuses restructurations ces dernières années, visant à la fois une gestion plus saine des deniers publics et l'amélioration de la prise en charge des patients sur un périmètre géographique toujours plus élargi, qui couvre aujourd'hui tant la Basse-Normandie que la Bretagne puisqu'il est établi à la frontière de ces deux régions.

La restriction de l'offre de soin sur cette zone serait aujourd'hui catastrophique. La Basse-Normandie est en effet sous-dotée en structures libérales, le département de la Manche étant pour sa part caractérisé par une quasi exclusivité de l'installation publique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire