mardi 9 septembre 2014

Il faut relancer l'apprentissage en France

J'ai récemment interpellé la ministre de l'éducation au sujet de l'apprentissage.

Alors que la précédente majorité avait ouvert la possibilité aux jeunes d'entrer en apprentissage dès l'âge de 14 ans, l'actuelle majorité a repoussé cette limite à 15 ans.

Cette mesure oblige beaucoup trop d'élèves à décaler leur projet professionnel d'une année non souhaitée et en décourage bon nombre de poursuivre dans cette voie à l'issue de laquelle 7 diplômés sur 10 trouvent pourtant un emploi.

Alors que 122 000 jeunes quittent chaque année le système éducatif sans diplôme et que seuls 44 % des 15-29 ans ont un emploi, cette mesure apparaît totalement injustifiée.

En cette rentrée scolaire, je souhaite donc rouvrir le débat sur le potentiel du système d'apprentissage en France.

J'avais déjà proposé au printemps dernier, avec certains de mes collègues, la création d'une commission d'enquête sur le sujet.

Aujourd'hui, la France recense 426 000 apprentis contre 1 500 000 en Allemagne, avec une durée moyenne d'apprentissage de trois ans dans le système allemand contre un an et demi en France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire