mercredi 9 juillet 2014

Le nouveau système d'écotaxe est un arrangement politique en défaveur de la Basse-Normandie

En devenant « péage de transit », le système de l'écotaxe n'a pas simplement changé de nom, il a aussi changé de finalité, écornant au passage l'égalité entre les territoires.
Pour le grand ouest, plus précisément l'arc Atlantique, seul l'axe Caen-Nantes via l'autoroute A 84 et la Nationale 137 reste ainsi taxé.
La quasi totalité de la région Bretagne est en revanche exclue du dispositif.
Cette distorsion de concurrence flagrante, en défaveur notamment de la Basse-Normandie, est le fruit d'un arrangement politique aux motivations bien éloignées de la seule référence qui devrait prévaloir en matière d'aménagement du territoire : l'intérêt général.
Le projet tel qu'il est présenté est inacceptable pour notre région. Il importe que le gouvernement engage sans délai une concertation avec les élus, nationaux et locaux, et avec les professionnels du transport routier.
Nous ne pouvons pas accepter une pénalisation supplémentaire de notre économie et de nos entreprises.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire