mercredi 16 avril 2014

Association "le Trop plein" : mensonges et diffamation

L’association « le Trop plein » continue sa campagne de mensonges et de diffamation dans le cadre de l'élection à la présidence de la Communauté de communes. Il est ainsi mensonger et diffamatoire de dire qu’un marché aurait été passé avec une entreprise en redressement judiciaire : quiconque connaît le droit des marchés publics sait que cela est totalement impossible puisqu’une entreprise en redressement judiciaire n’a pas le droit de soumissionner à un marché public.

Il est également mensonger et diffamatoire de dire que j’exercerais des pressions sur les délégués communautaires et que je tenterais d’influencer les maires avec la réserve parlementaire.

J’ai contacté et rencontré individuellement chaque délégué qui peut témoigner que je n’ai, à aucun moment, utilisé de tels arguments à son égard.

La vérité est que cette association qui ne regroupe que quelques dizaines d’adhérents utilise le mensonge, la diffamation et la menace pour faire pression sur les délégués communautaires.

Ces procédés sont inacceptables dans une démocratie et révèle l’esprit totalitariste de ceux qui les utilisent.

La vérité est également que cette association relaie le discours de la municipalité d’Avranches qui voudrait s’arroger le droit de décerner des brevets de légitimité aux candidats à la présidence de la communauté de communes.

Je souhaite rappeler qu’il s’agit d’une élection communautaire et que la commune d’Avranches n’est que l’une des 52 communes membres de la communauté Avranches-Mont Saint Michel.

Les seuls détenteurs de la légitimité sont les 82 délégués communautaires désignés pour représenter chacune des communes.

Il est essentiel qu’aucune collectivité ne prétende à une quelconque supériorité ou domination sur les autres.

C’est dans cet esprit que nous avons construit notre communauté de communes depuis plus de deux ans et c’est dans cet esprit de respect de chaque collectivité et d’équilibre du territoire que nous devons poursuivre notre travail.

Aucune désinformation, aucun mensonge et aucune diffamation ne me détournera de cet objectif.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire