lundi 24 juin 2013

Sécurité de l'Euro 2016 : l'Etat doit donner des garanties

J'ai récemment interpellé le ministre de l'intérieur Manuel VALLS au sujet de la sécurité pendant l'euro 2016 qui se déroulera dans plusieurs villes de France.
Si l'organisateur, l'UEFA, est compétent dans les stades et les camps de bases des équipes, l'État reste en effet le seul garant de la sécurité en dehors de ces sites.
Or, à la lumière des débordements qui se sont produits place du Trocadéro dans la soirée du 13 mai, il apparaît de manière très claire que le football reste entaché par la violence de certains de ses supporters.
Même s'il est particulièrement complexe de prévoir des mouvements de foule sur la place publique, il reste cependant indispensable qu'un dispositif de lutte contre ce type de débordements soit mis en place.
Je demande donc que des dispositions précises soient appliquées sur le territoire français et aux abords des stades à l'occasion du déroulement de la compétition pour assurer la sécurité de tous. Il insiste plus particulièrement sur la mise en œuvre, en partenariat avec les autres pays membres de la compétition, de mesures afin d'identifier les supporters étrangers à risque. Les fauteurs de troubles sont, en effet, souvent sans billet et non identifiés, caractéristique qui sera renforcée par l'arrivée sur le territoire français de milliers de supporters étrangers.
Député-maire d'Avranches, Guénhaël HUET, est membre titulaire du Conseil national du sport, secrétaire national de l'UMP en charge du sport professionnel et de haut niveau et co-rapporteur de la Mission d'information sur l'application du fair-play financier européen au modèle économique des clubs de football professionnel français.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire