vendredi 31 mai 2013

Financement du sport professionnel : j'ai interpellé la ministre des sports

Mercredi 29 mai, à l'Assemblée nationale, lors de la séance des questions au Gouvernement, j'ai interpellé la ministre des sports, Valérie FOURNEYRON, sur les difficultés financières des clubs de foot français.

« Le déficit cumulé des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 atteint aujourd’hui la somme de 250 millions d’euros, même si la France fait plutôt figure de bon élève grâce au contrôle exercé par la direction nationale de contrôle de gestion.

« Les difficultés financières des grands clubs européens sont en effet encore plus importantes, puisqu’elles s’élèveraient à 1,7 milliard d’euros, contre « seulement » 700 millions d’euros en 2007. L’UEFA, présidée par Michel Platini, a donc décidé de mettre en œuvre une procédure de régulation des budgets des clubs que l’on appelle « fair-play financier ».

Inquiet de ce constat, je mène actuellement, avec quelques-uns de mes collègues, une mission d'information parlementaire relative à l’application de ce principe de fair-play financier au football professionnel français.

L’enjeu est important. Nous devons en effet atteindre deux objectifs contradictoires : la restauration de la santé financière de nos clubs, et le maintien de leur compétitivité au niveau international.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire