lundi 11 février 2013

Sport : le financement public manque de cohérence

Le financement public du sport manque de cohérence et j'ai  récemment interrogé le Gouvernement sur ce sujet.
« Un récent rapport de la Cour des Comptes souligne le manque d’efficacité des subventions publiques destinées au financement du sport de haut niveau et du sport amateur.
« Ainsi, il a été observé, pour le sport de haut niveau, que l’État français reconnaît 119 disciplines sportives de haut niveau dont plus de quarante ne sont pas olympiques. En conséquence, 15.000 personnes peuvent prétendre au titre d’athlète de haut niveau et 3.137 touchent des aides directes de l’État.
« Par ailleurs, ce même rapport pointe les difficultés du financement du sport de masse, notamment dans les zones difficiles, et l’utilisation du budget du Centre national pour le développement du sport (CNDS). »
Face à un financement public qui manque de cohérence pour le sport de haut niveau et le sport amateur, je demande à la Ministre des sports les dispositions qu'elle compte prendre afin de rééquilibrer les financements publics destinés au sport en général.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire