jeudi 21 juillet 2011

Téléphonie mobile : une meilleure couverture pour les territoires ruraux

Que compte faire le Gouvernement pour résorber les « zones blanches » en matière de téléphonie mobile, celles où l'on ne capte pas ou très difficilement un réseau ?

Les résultats de la dernière étude sur le sujet, menée par le syndicat mixte Manche Numérique, sont clairs : relativement nombreuses, souvent de faible surface, elles ne sont pas suffisamment attractives d'un point de vue commercial pour que les opérateurs envisagent spontanément d'y investir.

La solution ? Comme toujours, il faut la chercher du côté du bon sens : la mutualisation. Les opérateurs ont conclu, à la demande du gouvernement et des parlementaires impliqués, un accord-cadre concernant le partage de leurs infrastructures de troisième génération.

Cette démarche doit aussi permettre de réduire le nombre de points hauts nécessaires à la couverture mobile, allant ainsi dans le sens de la préservation des paysages.

Enfin, l'attribution de nouvelles fréquences hertziennes aux opérateurs doit permettre d'améliorer la qualité de la couverture en téléphonie mobile de troisième génération des communes rurales.

Des mesures rationnelles et efficaces, répondant directement aux besoins des territoires et des citoyens.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire