mardi 26 juillet 2011

Préserver l'économie agricole de la spéculation boursière

J'ai récemment interrogé le ministre de l'agriculture, Bruno Le Maire, sur les propositions que la France entendait présenter à l'occasion du G 20 agricole, sous présidence française cette année, en matière de spéculation boursière. L'une des sources des grandes difficultés que connaît le marché agricole depuis plusieurs années, et dont il peine à sortir, vient en effet des spéculations boursières importantes, notamment sur les matières premières. Elles fragilisent les exploitations et pénalisent les ménages qui voient les prix des produits de base augmenter. Le volet agricole du G 20, sous présidence française cette année, pourrait être l'occasion de formuler des propositions pour contenir ces spéculations boursières et plus largement pour rétablir l'équilibre mondial agricole.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire